Le Brésil :

Les autres diasporas

Le Brésil accueille de grandes diasporas :

Italie : Environ 30 millions de descendants d'immigrés italiens vivent au Brésil, ce qui représente 15% de la population, dont la moitié d'entre eux à São Paulo. Cette population fait du Brésil le second pays au monde avec le plus d'italiens, derrière l'Italie. Luiz Felipe Scolari, l'ancien entraîneur de l'équipe de football du Brésil, est d'origine italienne.

Liban et Syrie: Selon l'enquête de 2008 (IBGE), 0,9% des Brésiliens avaient des origines (proches ou éloignées) du Moyen-Orient, soit environ 2 millions de personnes. La plupart d'entre eux sont des descendants de chrétiens libanais et syriens qui ont immigré au Brésil dans le début du XXe siècle et vivent principalement à São Paulo, Minas Gerais et Rio de Janeiro. Parmi les notables brésiliens d'origine libanaise, on peut citer le nom de Geraldo Alckmin, actuel gouverneur de São Paulo ou Michel Temer, l'actuel Vice-Président du Brésil.

Allemagne : En 2000, il a été estimé qu'au moins 5 000 000 de Brésiliens avaient au moins un ancêtre allemand. C'est dans le sud particulièrement que l'on trouve des lieux d'immigration de populations germanophones. Ainsi, la ville de Blumenau, réputée pour sa forte personnalité culturelle allemande, que ce soit dans le folklore, l'architecture ou le paysage, compte une population d'origine allemande de 40 %. Le Brésil abrite la troisième plus grande communauté d'origine allemande au monde, derrière l'Allemagne et les États-Unis. Parmi les Brésiliens d'origine allemande célèbres, on peut nommer Gisele Bündchen, une des mannequins les plus célèbres du monde, Oscar Niemeyer, le fondateur de la ville de Brasilia, Eike Batista, 7e personne la plus riche du monde en 2012, ou Dunga, l'actuel entraîneur de l'équipe de football du Brésil.

Juifs : Près de 190 000 personnes sont de confession juive, faisant ainsi du Brésil le huitième foyer diasporique juif (après les États-Unis, Israël, la France, la Russie, l'Ukraine, le Canada, le Royaume-Uni et l'Argentine). Eduardo Saverin, co-fondateur avec Mark Zuckerberg du célèbre réseau social Facebook, est un brésilien d'origine juive.

Japon : La plus grande communauté d'origine japonaise du monde (hors Japon) est aussi présente à São Paulo, avec 1,6 million de personnes. On les appelle les Nippo-Brésiliens. Sabrina Sato, une actrice et mannequin particulièrement connue au Brésil, est d'origine japonaise et européenne (Suisse). Quoique dans une moindre mesure, il existe également un nombre non négligeable de descendants de Français au Brésil. Entre 1850 et 1965, près de 100 000 Français ont immigré au Brésil. C'est le pays qui a reçu le deuxième plus grand nombre d'immigrants français en Amérique du Sud après l'Argentine (239 000). On estime à environ 1 000 000 le nombre de Brésiliens ayant des ascendants français. Hercule Florence, un franco-brésilien, a été un des pionniers de la photographie au Brésil.