Le Brésil :

Nord-Est

Englobant neuf États, le Nord-Est, ou « Nordeste », a connu, au XVIIe siècle, son heure de gloire avec la culture de la canne à sucre. Par leur précieux héritage d’architecture coloniale et la beauté de leurs façades décorées d’azulejos (faïences bleues), les villes de Salvador, la plus « africaine », São Luís do Maranhão, fondée par des Français en 1612, Recife, « la Venise du Nordeste », ou Olinda, « la hollandaise », témoignent de ce passé fastueux.

Aujourd’hui, la région compte 54 millions d'habitants. Elle connaît d'importantes difficultés socio-économiques, malgré la présence de ressources naturelles importantes, dont des gisements de pétrole. Les inégalités sociales sont particulièrement fortes. Les sècheresses cycliques qui frappent le sertão, zone semi-aride de l'intérieur du Nordeste, terre des légendaires cangaceiros, tantôt héros, tantôt bandits, ne facilitent pas la vie des milliers de paysans sans terre, et obligés d'émigrer vers les grandes métropoles du Sud